Compte-Rendu du conseil de l’ILEI du 10 juin 2013

Compte-rendu du conseil d’UFR de l’ILEI du 10 Juin 2013

  1. Economies budgétaires.

Un des points à l’ordre du jour portait sur les restrictions budgétaires. En effet, l’UVSQ, comme de nombreuses autres universités, est en déficit (-5,5 millions d’€). La présidence souhaite que ses comptes reviennent à l’équilibre, et pour se faire, en plus de contracter un emprunt, elle a choisi de demander à tous les UFR des réaliser des économies de plusieurs manières.

D’abord, les UFR devront réduire leur dépense de fonctionnement de 20%. L’ILEI a déjà effectué 12000€ d’économie sur ces dépenses.

Après s’être rendu compte que ce plan de redressement ne suffisait pas (ce dont l’UNEF avait pourtant prévenu au mois de Janvier), la présidence a demandé aux UFR de réduire leur masse salariale. C’est-à-dire qu’il y aura moins de professeurs en poste l’année prochaine pour enseigner.

Enfin, les UFR vont devoir revoir toutes les maquettes de diplôme et faire diminuer leur coût de 10%. Cette solution aura des conséquences sur la qualité de nos enseignements et sur nos conditions d’étude. Ces coupes peuvent s’effectuer de plusieurs manières.

  1. Les solutions envisagées.

Différentes possibilités ont été envisagées par le conseil de l’ILEI pour procéder à la réduction de 10% du coût de ses maquettes.

A l’UFR de droit, où la direction a déjà pris des mesures dans ce sens, les diplômes se sont vu retirer deux heures de cours par matière par semestre et par année, sauf l’anglais, sur l’ensemble de la licence, ce qui équivaut à quarante-huit heures de TD en moins. Cette mesure a été votée malgré le refus de l’UNEF, appuyée par une pétition signée par 250 étudiants de droit.

A l’UFR des sciences, la direction a opté pour la suppression pure et simple d’une semaine de cours. Ce qui réduit le nombre de semaine d’enseignement à onze au lieu de douze.

A l’IEC, la direction a réfléchi à mutualiser d’avantage d’UE entre composantes (certains cours proposés aux étudiants de l’IEC font partie du programme d’autres UFR, et vice-versa), sans porter atteinte à la limite d’étudiants par groupe de TD.

Bien que le conseil ait envisagé chacune de ces possibilités, l’UNEF ainsi qu’une partie du conseil a privilégié cette dernière option, car elle permet le maintien du nombre d’heure d’enseignement, de la qualité pédagogique des cours, encourage la pluridisciplinarité et favorise l’ouverture entre étudiants de filières différentes. De plus, l’ILEI est en plein processus de fusion avec l’IEC, il faut donc une politique commune en matière de diplômes afin qu’aucun étudiant du futur IECI ne soit dévalorisé par rapport à un autre.

Notons que les représentants étudiants élus au conseil de l’ILEI (Interassos/READ) soutiennent la diminution du nombre d’heure de cours, jugeant que cela n’impactera la réussite de personne. Moins de contenu c’est être évalué sur moins de connaissances et donc ça ne ferait effectivement pas diminuer le taux de réussite, mais nous rappelons donc juste que la qualité du diplôme sur le marché du travail ne dépend pas du taux de réussite (mauvais ou bon) mais bien de son contenu, et donc vider progressivement des diplômes de leur contenu, c’est les dévaloriser.

Vous trouverez ici un tableau comparatif entre l’ancienne et la nouvelle maquette (qui a été voté au dernier conseil de l’ILEI d’avril).

LEEI S1 –LEEI S2LEEI S3 – LEEI S4 – LEEI S5/S6

Ceci permet de comprendre les modifications qui ont été faites. De manière purement programmatique, le contenu la maquette semble satisfaisante, avec des UE pluridisciplinaires, mais de manière strictement pédagogique, il y a une légère régression des TD au profit de cours magistraux qui concerne surtout les UE mutualisées. Suite au déficit de l’UVSQ, des nouvelles modifications sont donc à prévoir dans la licence mais qui s’orientera plus vers une conservation globale du contenu des enseignements. Nous vous tiendrons au courant si nous avons de nouvelles informations.

  1. Nouvelle organisation pour la pré-rentrée.

Les futurs étudiants en première année à l’IECI bénéficieront d’une réunion de pré-rentrée commune en matinée, suivie d’un après-midi « découverte de l’université » avec un espace de stands et d’informations sur les différents services de l’université et son activité étudiante.

Au mois d’octobre, ils participeront également à une journée d’intégration organisée par l’université, comme cela c’était fait pour les étudiants de l’IEC cette année, avec une visite du campus, de la ville et un goûter, dans le but de faire connaissance avec les autres étudiants de l’UFR.

C’est tout pour aujourd’hui ! Si vous avez des questions, des remarques, des suggestions, n’hésitez pas à me contacter !

Pauline Forest

Elue étudiante UNEF et Directrice adjointe de l’IEC

Invitée permanente au conseil de l’ILEI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *