Aides aux logements

Les aides de la CAF

Une aide au logement peut être attribuée à tout étudiant locataire d’un logement n’appartenant pas à un membre de sa famille. Il s’agit des APL (aide personnalisée pour le logement) ou des ALS (allocation de logement social) selon le type de logements. Les APL et les ALS fonctionnent sur les mêmes critères (hors types de logement), sur les mêmes montants et sur les mêmes démarches.

Qui peut en bénéficier ?
Tous les étudiants dont le logement est la résidence principale, qui payent un loyer, et qui n’ont pas de lien de parenté avec le bailleur.

Quel montant ?
Le montant varie entre 170 et 210 euros selon plusieurs critères :
• Tes ressources (les aides au logement sont la seule aide à destination des étudiants calculée en fonction de ta situation propre et non celle de tes parents)
• Ta situation familiale
• La nature du logement
• Le lieu de résidence
• Le montant du loyer
• Le nombre d’enfants ou de personnes à charge
Pour savoir à quel montant tu as droit, tu peux faire une simulation sur le site de la CAF, caf.fr Pour les étudiants de moins de 25 ans dont les parents perçoivent des allocations familiales, une aide au logement ou le RSA, l’étudiant n’est plus pris en compte pour le calcul de ces prestations. Alors, avant de faire ta demande, compare le montant de l’aide à laquelle tu as
droit et ce que tes parents perdront. Tu peux faire une simulation en ligne sur caf.fr

Quelle démarche ?
Pour faire une demande il te suffit de te connecter sur caf.fr, où tu peux télécharger un formulaire ou demande auprès de ta CAF. Puis renvoie le dossier avec les pièces demandées à la CAF de ton département.
Dès la signature de ton bail fais ta demande. En effet, les aides au logement ne sont plus rétroactives. Si tu fais ta demande 4 mois après ton emménagement, la CAF ne te versera les aides qu’à partir du 4ème mois.
Pour les étudiants en logement conventionné (en général les nouvelles résidences CROUS, certaines résidences privées, les HLM…), l’allocation est directement versée au bailleur et est déduite du loyer. Pour les autres logements l’aide est versée soit au bailleur soit au locataire, c’est à préciser lors de la demande.
L’aide au logement est révisée au moins une fois par an. Tout changement de situation peut entraîner un nouveau calcul à la hausse ou à la baisse.
Il faut prévoir de payer entièrement le premier mois de loyer. En effet, l’allocation est versée le mois suivant celui au cours duquel le droit est ouvert. C’est ce qu’on appelle le mois de carence.

Conseil : faire commencer le bail plus tôt. Par exemple, s’il est prévu que tu emménages le 1er septembre, demande à ton propriétaire que ton bail commence le 30 août, tu gagneras ainsi 1 mois car le mois de carence sera le mois d’Aout.